Etre en stage, c’est agir en tant que professionnel de santé

À tous les âges de la vie, prendre soin

À tous les âges de la vie, prendre soin

Etre en stage, c’est agir en tant que professionnel de santé

Pendant votre stage au sein de nos hôpitaux, vous êtes considéré comme un professionnel de santé, tenu aux mêmes règles et devoirs que les personnels du groupe hospitalier.

Quelques points essentiels du règlement intérieur

soinsLe secret professionnel : protège les particuliers (malades, agents de l’AP-HP). Seul le médecin est habilité à communiquer, au malade ou à sa famille, des informations sur l’état de santé de l’hospitalisé.

L’obligation de discrétion professionnelle interdit à tous les personnels tout détournement, toute communication de pièces et de documents de service et les lie pour tout ce qui concerne les faits et information dont ils ont connaissance dans l’exercice de leurs fonctions.

L’obligation de réserve consiste à ne pas manifester son opinion  envers les malades (propos politiques, syndicaux, philosophiques ou confessionnels…).

Comportement vis-à-vis des malades et des familles : Les malades ont droit au respect de leur dignité et de leur personnalité. Ne jamais conserver des dépôts d’argent ou des objets appartenant à des malades. N’accepter ni rémunération, ni pourboire.

La continuité du travail : les horaires et l’organisation du travail, les repos : Sont négociés entre le stagiaire, son établissement d’enseignement et le responsable de stage avant ou au début de celui-ci. L’assiduité et la ponctualité conditionnent le bon fonctionnement des services.

La tenue : Les stagiaires sont tenus de respecter les règles d’hygiène corporelle et vestimentaire inhérentes à l’exercice professionnel en secteur hospitalier.

Focus : principe laïcité à l’hôpital

laiciteChaque nouveau professionnel de notre groupe hospitalier signe la Charte de la laïcité dans les services publics lors de son arrivée.

Pour rappel, la France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale.

Les usagers du service public :

  • Sont égaux devant le service public.
  • Ont le droit d’exprimer leurs convictions religieuses dans les limites du respect de la neutralité du service public
  • Doivent s’abstenir de toute forme de prosélytisme
  • Ne peuvent récuser un agent public ou d’autres usagers
  • Doivent se conformer aux obligations de vérification d’identité
  • Ont droit au respect de leurs croyances et de participer à l’exercice de leur culte

Les agents du service public :

  • Devoir de neutralité
  • Ne doivent pas manifester ses convictions religieuses
  • La liberté de conscience leur est garantie
  • Les responsables doivent faire respecter l’application du principe de laïcité

Droit à l’image et usage des réseaux sociaux

La diffusion de photos de patients est strictement interdite.

De même, le fait de citer ou de retranscrire les propos d’un professionnel ou d’un échange entre professionnels et patients constitue une violation du secret professionnel. Veillez à respecter le secret médical et le secret professionnel sur les réseaux sociaux, c’est à dire ne pas évoquer les cas des patients car ce sont des espaces publics. Même lorsque les noms sont changés, un patient ou une famille peut se reconnaître.

Pensez à séparer votre vie privée et votre fonction professionnelle sur les réseaux sociaux. Si vous renseignez votre profession en indiquant le nom de votre établissement sur vos pages personnelles… ayez conscience que l’image de l’établissement peut être associée à votre comportement.