La recherche sur la santé mentale du nourrisson récompensée

À tous les âges de la vie, prendre soin

À tous les âges de la vie, prendre soin

La recherche sur la santé mentale du nourrisson récompensée

Le Pr Antoine Guedeney, chef du service de pédopsychiatrie de l’hôpital Bichat – Claude-Bernard, professeur à l’université Paris Diderot reçoit le René Spitz Award 2018 de la WAIMH en reconnaissance de ses contributions scientifiques significatives à la recherche sur la santé mentale du nourrisson.

Le René Spitz Award est la distinction la plus élevée de la World Association for Infant Mental Health (WAIMH).

Il sera remis le mardi 29 mai 2018 au congrès de Rome de l’association WAIMH des mains de l’un des plus grands développementalistes, Robert Emde, élève de René Spitz, qui a décrit les effets de la carence de soins maternels.

Les travaux d’Antoine Guedeney portent sur la psychopathologie périnatale, le retrait relationnel du jeune enfant, l’attachement et l’évaluation du développement précoce.

Ses premiers travaux sur les malnutritions protéino-caloriques et l’attachement ont conduit Antoine Guedeney à effectuer un rapprochement entre le syndrome du Kwashiorkor et la dépression du petit enfant, notion alors méconnue, puis à proposer que Kwashiorkor soit une forme de désorganisation de l’attachement.

Il a également confirmé l’hypothèse d’un ‘orage’ dopaminergique pour l’établissement du lien mère enfant lors d’un Postpartum Blues.

Il est reconnu pour ses travaux d’intervention préventive en petite enfance et de prévention des troubles des conduites avec notamment la grande étude de visites à domicile réalisées à Paris pour les familles vulnérables connue sous le nom d’étude CAPEDP.

Première étude française contrôlée de prévention précoce, l’étude CAPEDP a permis le montage d’un laboratoire pérenne de l’évaluation et des troubles de l’attachement. Ses résultats ont montré un effet positif de l’intervention à domicile, depuis la fin de la grossesse jusqu’aux 2 ans de l’enfant, sur la sécurité de l’attachement et la diminution de la désorganisation, la plus liée à la psychopathologie ultérieure. Cette étude donne aussi les normes de l’attachement pour une population assez large, et permet la validation de nombreux outils cliniquement utiles (PSI, Home, ADBB, etc.).

Son travail a inclus un plaidoyer pour des essais expérimentaux et leur mise en œuvre dans des communautés à risque de pauvreté, et celles qui ont des besoins occasionnés par le traumatisme et l’adversité.

Son travail a également permis la mise au point d’un outil clinique de dépistage de la réaction de retrait relationnel du jeune enfant, l’échelle ADBB. Des validations de l’outil ont eu lieu dans plusieurs contextes de pédiatrie, de psychiatrie infantile et dans 14 pays, y compris des suivis dans des études longitudinales.

Ses travaux l’ont conduit à réviser et mettre à jour la DC: 0-3 R, système de classification diagnostique pour les nourrissons et les tout-petits, qui à son tour fourni une base pour la mise au point de la DC: 0-5.

Rédacteur en chef de Devenir, revue européenne du développement de l’enfant, il est rédacteur associé du Infant Mental Health Journal.

Il est reconnu pour son travail collaboratif impliquant de multiples niveaux de modèles de développements biologiques et psychosociaux, et des théories intégratives du changement pour la recherche interventionnelle.

Nous félicitons chaleureusement le Pr Antoine Guedeney. Le René Spitz Award est une reconnaissance majeure de la part de la communauté internationale de santé mentale du jeune enfant, donné pour la première fois à un français. Bravo.

– Les précédents lauréats :

Alicia Lieberman (2016), Colwyn Trevarthen (2014), Peter Fonagy (2012), Mechtild Papousek (2010), Takeo Doi (2008), Robert Emde (2006), T. Berry Brazelton (2002)

A propos de


WAIMH

L’Association mondiale pour la santé mentale des nourrissons (WAIMH) est une organisation à but non lucratif destinée aux professionnels de la science et de l’éducation. Le but principal de WAIMH est de promouvoir le bien-être mental et le développement sain des nourrissons à travers le monde, en tenant compte des variations culturelles, régionales et environnementales, et de générer et diffuser des connaissances scientifiques. WAIMH a été fondée en 1980 en tant qu’Association Mondiale pour la Psychiatrie Infantile (WAIP).
En 1992, elle a été rebaptisée Association mondiale pour la santé mentale des nourrissons (WAIMH) en tant que fusion de l’Association mondiale pour la psychiatrie infantile et les disciplines connexes (WAIPAD) et l’Association internationale pour la santé mentale des nourrissons (IAIMH). https://www.waimh.org/

WAIMH Awards 2018

WAIMH offre quatre awards importants en reconnaissance de personnes de partout dans le monde qui ont fait des contributions très importantes à la communauté de santé mentale infantile au cours de leur carrière. Interdisciplinaire par sa conception, WAIMH invite des candidatures dans les domaines de la santé, de la santé mentale, des soins précoces et de l’éducation, de l’intervention précoce, des hôpitaux, des collèges et des universités, des assemblées législatives, pour n’en nommer que quelques-unes.

Il y a 4 catégories: le WAIMH Award, le Sonya Bemporad Award, le Serge Lebovici Award, le René Spitz Award.

Le René Spitz Award

Donné en reconnaissance de contributions significatives à vie à la recherche clinique et / ou expérimentale sur des sujets liés à la santé mentale du nourrisson. Les candidats sont des personnes qui ont apporté des contributions scientifiques importantes au domaine interdisciplinaire de la santé mentale du nourrisson.