Syndrome métabolique – Risque cardiométabolique

Qu’est-ce que le syndrome métabolique  ?
Le syndrome métabolique (syndrome de la bedaine) est un syndrome, c’est-à-dire une association d’anomalies. Celles-çi sont liées à la présence d’un excès de graisse à l’intérieur du ventre (graisse viscérale).
Les anomalies qui caractérisent le syndrome métabolique sont :
– un tour de taille élevé,
– un excès de sucre dans le sang (hyperglycémie)
– un excès de triglycérides dans le sang (hypertriglycéridémie)
– une pression artérielle élevée
– un taux bas de bon cholestérol.On parle de syndrome métabolique lorsque sont présentes  au moins trois des anomalies précédentes.
Quels sont les risques du syndrome métabolique ?
Le syndrome métabolique (syndrome de la bedaine) reste longtemps asymptomatique ! Seules une prise de sang, la mesure du tour de taille et de la pression artérielle permettent d’en faire le diagnostic.Et pourtant… le syndrome métabolique est à prendre au sérieux. Il peut entraîner de graves conséquences parmi lesquelles on peut citer :- maladies cardiovasculaires (attaques cardiaques et cérébrales)
– diabète
– troubles gynécologiques (troubles des règles, voire infertilité)
– maladie du foie pouvant aller jusqu’à la cirrhose
– apnées du sommeil.

Qu’est-ce que le “risque cardiométabolique” ?

Les médecins appellent risque cardiométabolique le risque de souffrir, à plus ou moins long terme d’une maladie cardiovasculaire (attaque cardiaque, attaque cérébrale…) et/ou d’un diabète. Il est d’autant plus élevé que l’on est touché par plusieurs anomalies telles que celles décrites  ci-dessous.

Attention : chaque anomalie ne doit pas être considérée de manière individuelle. Le fait d’avoir plusieurs petites anomalies telles qu’un tour de taille « un peu » élevé, un pré-diabète ou encore une pré-hypertension est à prendre au sérieux même s’il n’y a pas de véritable obésité, de diabète ou d’hypertension. En pratique, l’évaluation du risque cardiométabolique nécessite de mesurer son tour de taille et sa pression artérielle, ainsi que d’effectuer une prise de sang.

Les facteurs de risque cardiométaboliques

Facteurs de risque « habituels » :
– Excès de mauvais cholestérol (LDL)
– Tabagisme
– Antécédent d’attaque cardiaque chez les parents
– Hypertension artérielle
– Diabète

Obésité abdominale et ses conséquences :
– Excès de triglycérides (graisses du sang)
– Excès de sucre dans le sang (même sans diabète authentique)
– Elévation de la pression artérielle (même sans franche hypertension)