Etude ANODE

Les recommandations le disent : manger équilibré et pratiquer régulièrement des activités physiques adaptées sont à la base du traitement du diabète de type 2 et de l’excès de poids. Mais ces recommandations sont, pour de nombreux diabétiques, difficiles à appliquer sur le long terme car trop générales pour que l’on sache où vraiment faire porter ses efforts. Se faire aider n’est pas simple : peu de professionnels (des “coachs”) sont formés, ont une compétence claire et sont disponibles, sans compter que ce n’est pas pris en charge. Pour y remédier, plusieurs offres de coaching nutrition (assistance personnalisée) sont apparues sur internet ces dernières années, notamment en France. Mais pour le moment aucun de ces programmes n’a été scientifiquement étudié. Leur efficacité pour favoriser la perte de poids et améliorer l’équilibre du diabète n’est donc pas démontrée.

 

En 2014, l’hôpital Bichat et l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière démarrent une grande étude, intitulée A.N.O.D.E. pour évaluer l’efficacité du programme MXS-santé (dont une version à laquelle ils ont collaboré existe déjà pour l’obésité) chez des patients diabétiques de type 2 ayant un excès de poids. Ce projet, retenu lors d’un concours et financé par l’Assistante Publique des Hôpitaux de Paris (AP-HP), va inclure 120 volontaires motivés pour tester le coaching nutrition à distance. Les conditions de participation à cette étude sont résumées en cliquant ICI.