Orthodontie

À tous les âges de la vie, prendre soin

À tous les âges de la vie, prendre soin

Orthodontie

L’orthodontie est une spécialité dentaire qui consiste à corriger l’alignement des dents et des mâchoires pour établir une occlusion  fonctionnelle et esthétique. Le concept thérapeutique est basé sur le principe d’appliquer des  forces légères exercées de manière continue pendant une longue période sur les dents, ce qui permet de les déplacer, grâce au phénomène du remodelage de l’os alvéolaire entourant les racines.
Les techniques utilisées en orthodontie varient en fonction du patient, mais elles consistent le plus souvent à déplacer une dent, un groupe de dents, et enfin d’adapter les bases osseuses.

Avant le traitement orthodontique
Après le traitement orthodontique

À qui s'adresse l'orthodontie ? Quand ?

L’orthodontie s’adresse aussi bien aux enfants qu’aux adultes, même si la plupart des traitements sont réalisés vers l’âge de 12 ans.
L’orthopédie dento-faciale est préférentiellement utilisée chez les personnes jeunes, mais certains traitements peuvent aussi être proposés aux adultes.

Le traitement orthodontique se fait en trois phases

Phase 1 : Phase d’orthopédie dento-faciale
Pour corriger les bases osseuses ainsi que la relation entre les deux arcades dentaires. Elle n’est possible que chez l’enfant en croissance et se fait au moyen d’appareils généralement amovibles. Les appareils amovibles restent des appareils de choix dans les traitements nécessitant une phase de rééducation de certaines fonctions (positionnement de langue…) ou d’orthopédie chez l’enfant jeune (correction des décalages des bases osseuses.

Phase 2 : Phase d’orthodontie
Pour corriger la position des dents. Elle est possible à tout âge et se fait au moyen d’appareils fixes. Les appareils fixes encore appelés « multi-attaches », sont collés sur les dents pendant toute la durée du traitement. L’orthodontie nécessite parfois des tractions inter-maxillaires à but orthopédique qui peuvent être judicieusement associées à des multi-attaches. Ces appareillages multi-attaches, traditionnellement en acier sont positionnés sur les faces externes des dents; ils existent aussi en céramique, de la couleur de la dent, ou peuvent être collés sur les faces internes des dents (orthodontie linguale) et ainsi être totalement invisibles.

Phase 3 : Phase de contention
Pour maintenir la position correcte des dents et des mâchoires obtenue lors de la première et de la deuxième phase du traitement.

La prise en charge

1ère consultation
L’examen clinique du patient permet de donner le premier diagnostic qui aboutit ou non à un traitement; dans le cas où un traitement est conseillé, un autre rendez-vous est donné pour établir le diagnostic définitif.

2ème rendez-vous : diagnostic et moulages
Effectuer des empreintes  pour étude du cas
Effectuer des photographies intrabuccales et extrabuccales
Réaliser une radiographie panoramique et une téléradiographie de profil
Prescrire des examens radiologiques complémentaires si besoin

3eme rendez-vous
Etablir une demande d’entente préalable auprès de la sécurité sociale
Proposer un devis avec le plan de traitement orthodontique

Une fois ces étapes franchies, le praticien est en mesure de  proposer un traitement, en estimant sa durée et le montant des honoraires. Il doit rédiger un devis écrit qui vous permet d’estimer le coût réel du traitement en lien avec les organismes de mutuelles. La sécurité sociale prend en charge l’orthodontie avant l’âge de 16 ans si le praticien a fait une demande d’entente préalable.

La durée de traitement est variable selon l’importance de la malocclusion , l’amplitude des corrections dentaires, le stade de croissance et son type, le respect des rendez-vous et des consignes données par le praticien.

Contention

Une fois l’appareil retiré, lorsque les dents sont alignées, il existe un risque important que les dents se déplacent à nouveau. Il est donc nécessaire de porter un appareil de contention, fixe ou amovible, la nuit ou de façon permanente, derrière les dents, pour maintenir l’ensemble de la dentition en place.
Un contrôle annuel doit être instauré.