La parodontologie

La consultation de parodontologie

Qu’est-ce-que la parodontologie ?

La  parodontologie prend en charge les patients atteints de pathologies gingivales et osseuses : gingivite, parodontite et péri-implantite.

Exemple de gingivite
Exemple de parodontite

Les patients sont traités dans le cadre d’une approche globale incluant les autres disciplines odontologiques. Aucun soin (hors urgence), même détartrage, n’est réalisé sans l’établissement d’un plan de traitement où tous les types de soins dentaires, parodontaux, prothétiques sont prévus, après examen clinique et radiographique.

Les pathologies parodontales sont des maladies chroniques, infectieuses, qui compromettent l’ancrage des dents. Après le diagnostic d’atteinte gingivale, l’accent est porté sur la compréhension de la situation et nous insistons particulièrement avec nos praticiens en formation des informations données aux patients sur ces pathologies, leur cause et leur traitement, avec des conseils adaptés à chacun en matière d’hygiène bucco-dentaire. Cet échange instauré très tôt dans le traitement permet au patient de comprendre sa maladie et les étapes de traitement, et instaure une alliance thérapeutique praticien-patient, comme c’est le cas en médecine pour les pathologies chroniques (diabète, maladies cardiovasculaires…) avec les programmes d’éducation thérapeutique.

Chaque patient bénéficie d’une prescription de matériel d’hygiène adapté à sa situation bucco-dentaire et de démonstration d’utilisation afin de retrouver rapidement une santé gingivale, sans saignement ou sensibilité.

L’état de santé du patient est pris en compte de façon à l’accompagner dans le rétablissement de sa santé. Le diabète, les maladies cardiovasculaires, le tabac, sont des facteurs de risque reconnus dans la progression des maladies parodontales, mais ces relations existent dans le sens inverse : les pathologies parodontales amplifient les réactions inflammatoires, altèrent l’équilibre glycémique, favorisent les complications cardiovasculaires ou de grossesse. Des liens entre le service d’odontologie et les services de médecine concernés permettent une communication au bénéfice des patients.

Les maladies parodontales et péri-implantaires sont traitées en premier lieu de façon non chirurgicale afin de stopper l’infection et de maitriser l’inflammation des gencives en profondeur. Des traitements chirurgicaux peuvent être indiqués pour traiter des séquelles de maladie, rétraction de gencives, pertes osseuses,… Nous réalisons également des chirurgies préalables aux traitements prothétiques nécessaires, ou au traitements orthodontiques en particulier chez l’enfant, en concertation avec l’orthodontiste traitant.

La prise en charge de ces maladies parodontales chroniques ne s’arrête pas une fois le traitement terminé, mais se poursuit dans le temps avec le suivi de patients. Ce suivi se fait généralement une fois par trimestre la première année puis 1 à deux fois par an selon le risque établi de façon à éviter les récidives.

L’encadrement de nos praticiens en formation par des enseignants universitaires-praticiens hospitaliers assure la cohérence entre les pratiques et les données actualisées en permanence de la science. Ainsi seuls les traitements parodontaux validés par une littérature scientifique sont proposés aux patients.