Service de Néonatologie

 

Le service de néonatologie accueille les nouveau-nés prématurés ou à terme. Sa mission essentielle est d’être le site de référence médicale et universitaire, de niveau 3 (offrant la capacité de prise en charge de l’ensemble des situations susceptibles d’affecter un nouveau-né, y compris les plus sévères). Les nouveau-nés sont adressés essentiellement par la maternité de l’hôpital Louis Mourier, mais aussi par les maternités du groupe hospitalier universitaire (Beaujon, Bichat) et du réseau périnatal 92Nord.

Soins en couveuse, service de réanimation néonatale, Hôpital Louis Mourier

Soins en couveuse, service de réanimation néonatale, Hôpital Louis Mourier

Doté de 45 lits, il accueille en hospitalisation 600 à 700 enfants par an. L’équipe emploie les techniques les plus performantes de réanimation, tout en évitant autant que possible les gestes invasifs pour favoriser le bien-être des tout-petits et le lien parent-enfant. Elle participe également à la prise en charge des nouveau-nés bien portants en salle de naissance et en maternité à laquelle le service est étroitement associé.

Le service participe au réseau ASNR (Association de Suivi des Nouveau nés à Risque) et assure le suivi posthospitalier jusqu’à l’âge scolaire des enfants anciens prématurés ou à risque en collaboration avec de nombreux établissements, pédiatres, professionnels de santé indépendants, centres d’action médico-social précoce (CAMSP) ou centres médico-psycho-pédagogique (CMPP) de la région.

Le service est constitué de 4 unités :

Chambre de soins intensifs de néonatologie, Hôpital Louis Mourier

Chambre de soins intensifs de néonatologie, Hôpital Louis Mourier

– l’unité de réanimation néonatale (10 lits)

– l’unité des soins intensifs (15 lits)

– l’unité de néonatologie (12 lits)  dont 4 chambres parent-enfant

– l’unité kangourou au sein de la maternité (8 lits)

Les soins

L’ensemble des techniques de soins est disponible dans le service de néonatologie, des plus simples au plus sophistiquées, des situations bénignes aux situations les plus graves telles que détresse vitale, extrême prématurité. Le service admet en particulier plus de 130 grands et très grands prématurés (âge gestationnel inférieur à 32 SA).

Si l’unité de réanimation néonatale offre les technologies et les compétences médicales et paramédicales les plus avancées, une attention particulière est portée à l’accueil des nouveau-nés et de leurs parents et au concept de soins de développement (ensemble des stratégies environnementales et comportementales afin de favoriser le développement harmonieux du nouveau-né à terme ou prématuré : limitation des stimulations lumineuses et sonores, des actes douloureux, prise en charge de la douleur, soins centrés sur la famille). Il accompagne les parents pour renforcer le lien qui les unit à leur enfant, en leur donnant les moyens de s’autonomiser progressivement dans la prise en charge de leur bébé, tout en tenant compte des aspects culturels et religieux, avec le concours d’une assistante sociale et de psychologues. Le service participe également à la prévention des risques liés à une séparation précoce et prolongée de l’enfant avec sa famille : possibilité d’hospitalisation en unité kangourou évitant la séparation du couple mère-bébé en fonction de l’état clinique du nouveau-né, disponibilité des chambres parent-enfant notamment pour les fins d’hospitalisation des grands prématurés. Le service est ouvert aux parents 24 heures sur 24, à la fratrie avec un accompagnement par les psychologues, aux grands parents une fois par mois et après accord. Des sorties précoces sont organisées en lien avec les puéricultrices du secteur ou avec un relais en hospitalisation au domicile.

Lorsque l’état de santé de l’enfant le permet, un transfert dans un autre service de médecine néonatale plus proche du domicile (ce qui facilite les visites des parents) est souvent organisé. Cette organisation est la seule possible afin d’accueillir les nouveaux-nés en détresse vitale. Les critères de transfert sont essentiellement géographiques mais tiennent avant tout compte de la qualité des services de néonatologie avec lesquels nous collaborons toute l’année et les facilités de transport en commun.

Nouveau né en couveuse, service de Néonatologie, Hôpital Louis Mourier

Nouveau né en couveuse, service de Néonatologie, Hôpital Louis Mourier

Consultations de néonatologie :

A la sortie au domicile, des consultations de suivi sont proposées à tous les enfants « fragiles » comme les anciens grands prématurés et les enfants ayant des pathologies chroniques à début anténatal ou néonatal ou à risque d’handicap en particulier neurologique ou encore les nouveau-nés de mère HIV infectés ou non.

Ce suivi est organisé dans le cadre du réseau de suivi ASNR en collaboration avec les pédiatres de ville et les médecins de PMI. Il a pour but de dépister précocement les anomalies somatiques (croissance, respiration) et les difficultés dans les acquisitions neurologiques afin de mettre en place une prise en charge précoce en collaboration avec les différents professionnels de ville (psychomotriciennes, kinésithérapeutes, orthophonistes …) ou les CAMSP, CMPP.

L’accompagnement psychologique en néonatologie : en savoir plus…

Chambre de néonatologie

Chambre de néonatologie

L’équipe médicale :

Chef de service :

Dr Luc DESFRERE

Responsable de l’unité de réanimation :

Dr Catherine HUON

Praticiens hospitaliers :

Dr Corine Floch

Dr Céline Thibaut

Dr Florence Cholley-Delmas

Dr Sophie Seringe Froidevaux

Dr Laura Balu

Dr Samia Ben Dhafer

Praticiens attachés :

Dr Khedidja Bensafir

Dr Amiel Falloukh

Chefs de clinique – assistants (CCA) :

Dr Amina Boina

Dr Roberta Butticci

L’équipe d’encadrement infirmier :

Madame Catherine Heintz : cadre supérieur de pôle

Madame Daniele Berrier

Madame Valérie Courage

Psychologues :

Madame Célia du Peuty

Assistante sociale :

Madame Marine Loisel