Workpackage 4

Un site utilisant Réseau HU Paris Nord Val de Seine

Le site web du DHU UNITY

Workpackage 4

L’enseignement comme un moyen de répondre aux besoins non satisfaits des  maladies digestives

Leaders : Philippe Lévy & Richard Moreau

Problématique :

Les partenaires du DHU organisent et participent à des écoles depuis plusieurs années. Récemment, les écoles ont été réorganisées dans le cadre de la COMUE Sorbonne Paris Cité.

Acteurs :

Les enseignants, l’administration universitaire

Méthodologie :

Les équipes du Centre de Recherche sur l’Inflammation (CRI), membres du Labex Inflamex (coordonné par le Prof. Renato Monteiro), jouent un rôle majeur dans le programme de l’UE intitulée « Inflammation et Maladies Inflammatoires (IMI) ». Cet enseignement se fait dans le cadre de la 1ère année du Master Biochimie, Cellules, Cibles Thérapeutiques (BC2T)/ Master Infectiologie : Microbiologie, Virologie, Immunologie (IMVI) de l’Université Paris Diderot/Paris Descartes et se déroule au 2ème semestre. Son suivi est un prérequis pour l’accès en Master 2 IMI des étudiants de Sorbonne Paris-Cité (Universités Paris Descartes/Paris Diderot/Paris 13) et sa validation constitue une forte plus-value. Les équipes du CRI sont impliquées dans le programme du Master 2 IMI qui est une spécialité de la mention BC2T. Ce Master 2 est accessible aux étudiants scientifiques titulaires d’un Master 1 sciences de la vie à orientation biologie cellulaire et moléculaire et/ou biochimie. Il est également accessible à des étudiants en pharmacie, médecine et odontologie ainsi qu’à des élèves des grandes écoles d’ingénieurs, des ENS et des écoles vétérinaires qui sont titulaires d’un Master 1 ou d’un équivalent, dans le domaine des sciences de la vie et aux étudiants européens ayant de bonnes connaissances des bases moléculaires et cellulaires de l’inflammation et de l’immunologie. Un programme réservé aux étudiants européens a été développé. Ceux-ci bénéficient de cours de français dispensés par l’Alliance Française. Les cours du master 2 IMI organisés par Inflamex sont dispensés en Anglais.

Les membres du CRI sont très impliqués dans un programme de Master « Biologie Cellulaire Physiologie Pathologie (BCPP) ». Un membre (Prof. Anne Couvelard) coordonne le Master 1 auquel participent les personnels du CRI. Un membre (Prof. Valérie Paradis) dirige l’enseignement de Master 2, Spécialité : Epithéliums : Structures d’Interface (ESI). Au sein de cette spécialité, deux chefs d’équipe du CRI coordonnent l’enseignement de l’UE6 « Hépatologie-Gastroentérologie » auquel participent les personnels des équipes du CRI.

En mars 2015 et septembre 2016, avec l’aide de l’Université Franco-Allemande et des partenaires allemands, les coordonnateurs des DHU UNITY (Prof. Dominique Valla), AUTHORS (Prof. Christian Boitard, GH-Cochin, Institut Cochin et Université Paris Descartes), Pathologies artérielles Rares et Communes (Prof. Philippe Ménasché, Hôpital Georges Pompidou, PARCC et Université Paris Descartes) ont co-organisé une école d’été durant 5 jours, destinée aux doctorants, post-doctorants et jeunes médecins français et allemands. Le thème était « Integrative biology in cardiovascular and metabolic diseases » pour la première école (qui a eu lieu à Maffliers, France) et « A systems approach to cardiovascular and metabolic diseases » pour la seconde (qui a eu lieu à Bad Sarrow, Allemagne). A l’occasion de chacune de ces écoles d’été, des conférences sont données non seulement par des chercheurs seniors mais également par des jeunes participants français et allemands, qui rapportent leurs recherches en cours. La langue officielle est l’Anglais. Il est prévu que l’école d’été se tienne chaque année.

L’école d’été est la première pierre d’une école doctorale franco-allemande appelée Laennec, à laquelle participeront des enseignants des DHU UNITY et AUTHORS.

Depuis octobre 2013, un partenaire du DHU UNITY, membre du Département « hépato-gastroentérologie » (HGE) du CRI, est lié par un « Laboratoire International associé » (LIA) à l’Institute of Liver and Biliary Science (ILBS), New Delhi, Inde. Ce LIA est labellisé par l’INSERM, l’Université Paris Diderot et l’ILBS. Concernant l’enseignement, le LIA a permis : aux partenaires français de donner des cours à l’ILBS et d’aider des médecins ou chercheurs juniors Indiens à monter des projets de recherche ; à des post-doctorants or de jeunes médecins Indiens de faire des séjours ou des visites dans les laboratoires ou services hospitaliers partenaires du DHU UNITY. En avril 2017, devrait être officiellement signé un protocole de jumelage unissant le Département HGE du CRI (et par son intermédiaire le DHU UNITY) à l’ILBS, de façon à élargir la collaboration franco-indienne initiée par le LIA.

La problématique :

La limitation des connaissances créée des besoins non satisfaits pour les professionnels de santé, comme pour les patients. Bien que beaucoup de visiteurs français de nos services/départements hospitaliers assistent aux réunions cliniques, visites au lit du malade et consultations, la formation clinique qui leur ait donnée est encore trop fragmentée.

Acteurs :

Des enseignements postuniversitaires (EPU) qui sont organisés par les partenaires du DHU UNITY sont ceux qui réunissent la plus forte audience en France. Les partenaires d’UNITY ont depuis longtemps été impliqués dans l’organisation d’EPU ou dans l’animation de Journaux français d’enseignement postuniversitaire via the Société Nationale Française de Gastroenterologie or the Association Française pour l’Etude du Foie.

Méthodologie :

Les enseignements dits « présentiels » restent la force originale des partenaires du DHU UNITY et sont maintenus. Ils resteront axés sur la rigueur formelle avec la définiton de messages clairs et adaptés aussi bien à la compréhension des états pathologiques qu’à leur prise en charge pratique quotidienne.

Le complément écrit de ces enseignements présentiels est également mis en valeur comme une force originale du DHU. A cet égard, la revue officielle de la Société Nationale Française de Gastroentérologie, de l’Association Française pour l’Etude du Foie, et de la Fédération Française de Carcinologie Digestive, Hepatogastro et Oncologie Digestive, est particulièrement investie. Son comité de rédaction a toujours été coordonné par des partenaires du DHU UNITY (Rédacteur en chef actuel, Professeur philippe Lévy).

L’élaboration de recommandations de pratique clinique reste enfin un axe prioritaire de l’ensemble des partenaires du DHU UNITY, par le biais des associations scientifiques nationales françaises mais aussi européennes, nord-américaines, sud-américaines et d’Asie-Pacifique.