Louis-Mourier : Première sleeve gastrectomie en Ile-de-France

À tous les âges de la vie, prendre soin

À tous les âges de la vie, prendre soin

Louis-Mourier : Première sleeve gastrectomie en Ile-de-France

Equipe de Louis Mourier sleeve en ambulatoireLa sleeve gastrectomie est une technique chirurgicale qui a pour objectif de diminuer le volume gastrique. Le service de chirurgie digestive de l’Hôpital Louis-Mourier-AP-HP à Colombes (92) a réalisé une sleeve gastrectomie en ambulatoire par laparoscopie, une première en Ile-de-France. Elle a été rendue possible grâce à la mise au point d’un protocole de prise en charge spécifique, en collaboration avec le service d’anesthésie. Le service de chirurgie digestive réalise plus de 200 interventions bariatriques par an (dont sleeve gastrectomie et bypass). Il fait partie du Centre Intégré Obésité (CIO) Nord Ile-de-France, labellisé par la Direction Générale de l’Offre de Soins du Ministère de la Santé.

Sous l’impulsion du Pr Simon Msika, chef du service de chirurgie et du Pr Hawa Keita-Meyer, chef du service d’anesthésie, cette prise en charge a été préparée avec tous les acteurs concernés : le patient, le chirurgien, l’anesthésiste, le personnel soignant et le médecin traitant. L’hôpital Louis Mourier a bénéficié de l’appui de l’équipe de chirurgie digestive et d’anesthésie-réanimation du CHU d’Amiens, seule équipe française ayant l’expérience de la sleeve gastrectomie en ambulatoire.

La mise au point d’un protocole anesthésique spécifique

Le protocole anesthésique est adapté au patient obèse afin de limiter l’accumulation des produits anesthésiques et ainsi éviter le retard de réveil. Dès la consultation d’anesthésie le mois précédent l’intervention, une attention particulière est portée à la prévention thromboembolique chez les patients obèses sévères, avec la prescription à domicile la veille de l’intervention de la 1ère dose d’anticoagulant.

Sleeve gastrectomie en ambulatoire : limiter le temps de l’intervention

L’une des clés de la réussite de la sleeve gastrectomie en ambulatoire est une durée courte de l’ensemble de la procédure.

La première patiente ayant bénéficié de cette prise en charge ambulatoire a été accueillie dès 7h30 au bloc opératoire afin d’être anesthésiée à 8h. Toute l’équipe de chirurgie était présente dès l’induction anesthésique, de façon à débuter l’intervention dans les plus brefs délais. La chirurgie a été réalisée en 90 minutes et l’anesthésie (depuis l’induction jusqu’à l’extubation de la patiente) a duré 120 minutes. Après une surveillance de quelques heures en salle post-interventionnelle, la sonde naso-gastrique est retirée. Une réalimentation orale (boissons seulement) a été débutée dans le service et le retour à domicile a eu lieu le jour même vers 19h30.

Garantir un retour à domicile en toute sécurité

Une attention toute particulière est donnée à la gestion de la douleur post-opératoire et à la prévention systématique des nausées et vomissements. En effet, non contrôlés, ceux-ci constituent les deux obstacles majeurs à une sortie programmée.

Avant la sortie du service, le patient reçoit à nouveau des consignes et conseils diététiques, une note d’information sur les symptômes nécessitant une consultation en urgence (fièvre, tachycardie, douleurs non soulagées par les antalgiques prescrits), les numéros de téléphone du chirurgien de garde 24h/24, ainsi qu’une ordonnance comportant notamment des antalgiques, antiémétiques et le traitement anticoagulant à poursuivre en post-opératoire.

Le lendemain de l’intervention, le chirurgien référent appelle le patient afin de s’assurer que toutes les constantes à surveiller sont correctes. Au 4ème jour post-opératoire, une consultation de suivi est organisée avec le chirurgien référent.