Le centre PREFERE, un espoir pour les jeunes patientes atteintes d’un cancer de l’endomètre, souhaitant devenir mère.

Le centre PREFERE, un espoir pour les jeunes patientes atteintes d’un cancer de l’endomètre, souhaitant devenir mère.

Avec 7275 nouveaux cas en France en 2012 et 2025 décès, le cancer de l’endomètre est le plus fréquent des cancers gynécologiques, environ 5% à 10% concernent des femmes de moins de 45 ans. La rareté de ces diagnostics chez la jeune femme est à l’origine de prises en charge parfois inadéquates.

À la fin des années soixante a émergé le principe d’un traitement conservateur chez ces patientes dont la prise en charge classique reposait sur l’hystérectomie totale avec annexectomie bilatérale. Le traitement conservateur consiste à proposer un protocole conservant l’utérus, fondé sur un traitement hormonal permettant une régression de la lésion endométriale, associé à une surveillance rapprochée vérifiant l’absence de récidive et d’aggravation des lésions. Le traitement conservateur s’adresse aux patientes ayant un âge « raisonnable », laissant penser à un espoir réel de grossesse.Depuis 2008, le centre PREFERE à Bichat – Claude-Bernard accompagne les gynécologues qui prennent en charge des patientes en âge de procréer, présentant une hyperplasie atypique ou un cancer de l’endomètre débutant.

 

 

Les échanges avec les patientes et les professionnels de santé via le centre de référence nous ont montré à quel point ces pathologies suscitent des interrogations tant les problématiques soulevées par l’association « cancer et désir de grossesse » sont complexes. Actuellement, il n’existe pas de source d’information simple et accessible permettant d’éclairer totalement les femmes et les professionnels à ce sujet. Nous prenons conscience de l’importance de ce centre pour aider nos collègues gynécologues qui sont confrontés à la difficulté de ces prises en charge. Le centre PREFERE permet de rompre l’isolement d’un praticien face à un cas difficile puisque rare. Il ouvre le dialogue pour une aide à la décision et à la gestion de ces situations. Dr Martin Koskas, responsable du centre PREFERE, chirurgien cancéro-gynécologique à Bichat – Claude-Bernard (AP-HP).

Le Centre PREFERE en 5 objectifs :

  • La diffusion de l’information et des dernières actualités
  • Des avis de prise en charge individualisée par un comité dédié
  • La constitution d’un registre national afin de colliger les cas de traitements conservateurs
  • Un encadrement de projets de recherche
  • Une mise en relation des patientes volontaires

Depuis 2008, on observe une forte hausse des prises en charge conservatrices, passant de 7 à 60 avis par an en 2017. Cette croissance correspond à deux phénomènes.

Les données accumulés confirment la sécurité de la prise en charge conservatrice, sous réserve de bien respecter les critères de sélection, de traitement et de surveillance. La communication sur l’activité a permis d’imposer le centre PREFERE comme une référence sur la problématique. Depuis avril 2017, la mise en ligne de la page web du Centre PREFERE a également accéléré l’activité, 15 avis ont été sollicités par ce biais.

De nouvelles perspectives dans les recommandations de l’Institut National du Cancer (INCA)

Dans le cadre de l’actualisation des recommandations pour la prise en charge du cancer de l’endomètre, le texte envisage pour la première fois les cas des cancers de l’endomètre chez les jeunes femmes, marquant une avancée majeure. Les dernières recommandations de l’INCA de 2010 étaient imprécises : «Le traitement conservateur de l’utérus n’est pas recommandé mais peut être discuté pour les patientes désirant une grossesse […]». Les modalités de la prise en charge n’y étaient pas détaillées. Le Dr Martin Koskas, sollicité pour la rédaction des recommandations de 2017, l’assure : «Le nombre des publications sur ce sujet permettra de proposer un protocole de traitement plus précis ». Un espoir pour ces nombreuses jeunes femmes désirant être mère malgré la maladie.

Plus d’informations sur la page web du centre PREFERE
hupnvs.aphp.fr/centre-prefere/

Centre PREFERE (PREservation de la FERtilité et cancer de l’Endometre)
Service de chirurgie gynécologique et cancérologique Hopital Bichat – Claude-Bernard