La prise en charge médicale de l’obésité à Louis-Mourier

À tous les âges de la vie, prendre soin

À tous les âges de la vie, prendre soin

La prise en charge médicale de l’obésité à Louis-Mourier

Quels sont ses objectifs ?

  • De dépister et traiter précocement les complications de l’obésité, sans attendre la perte de poids.
  • D’obtenir une perte de poids progressive qui se maintienne à long terme, sans induire de rebond pondéral, grâce à des modifications durables du mode de vie.
  • D’améliorer la qualité de vie, de réduire la souffrance physique et psychique.

Evaluation initiale soigneuse pour mettre en place une prise en charge personnalisée


  • Retentissement médical, psychologique et social
  • contexte familial et professionnel,
  • histoire du poids, tentatives de régimes antérieurs
  • motivations, objectif pondéral
  • mode de vie, activité physique
  • enquête alimentaire, troubles du comportement alimentaire

A l’issue de cette évaluation, le patient et l’équipe soignante se mettront d’accord sur les objectifs de la prise en charge

Prise en charge diététique afin de modifier durablement ses habitudes alimentaires


  • conseils simples et personnalisés tenant compte des rythmes alimentaires, des goûts, des contraintes extérieures et des troubles du comportement alimentaire.
  • changements qualitatifs plus que quantitatifs afin de ne pas entrainer de sensation de faim ou de frustration qui mettrait la prise en charge en échec
  • travail sur l’équilibre alimentaire et la densité calorique des aliments pour aider les patients à faire des choix plus appropriés,
  • travail sur la mastication et la satiété afin de réduire les quantités
  • maitrise des grignotages afin de réduire les prises extra-prandiales

Le suivi psychologique ne peut se faire que si le patient présente une demande personnelle


  • Il permet de prendre en charge les troubles psychologiques éventuels, associés à l’obésité (dépression,…)
  • De travailler avec le patient sur ses attentes et son objectif pondéral.
  • Un temps de remise en question et de prise de conscience sur le rapport à l’alimentation sera nécessaire.
  • Les causes de la prise de poids et des troubles du comportement alimentaire seront explorées avec le patient.
  • Il faudra l’aider à sortir de la restriction et de la culpabilité, l’aider à renforcer son estime de soi.

L’activité physique doit se prescrire au cas par cas


A Louis-Mourier, les professionels mette en place des séances de sensibilisation à l’activité physique avec l’aide d’un éducateur sportif pour les patients obèses. L’activité physique fait partie intégrante de la prise en charge multidisciplinaire de l’obésité. En effet, de nombreuses études ont mis en évidence les bénéfices de l’activité physique, qu’il s’agisse de la pratique régulière d’une activité sportive ou tout simplement de l’augmentation de l’activité physique dans la vie quotidienne :

  • Elle améliore les facteurs de risque vasculaire (pression artérielle, diabète,..), indépendamment de la perte de poids.
  • Elle permet de maintenir une masse musculaire adéquate et réduit les complications mécaniques de l’obésité (notamment les douleurs au niveau du rachis et des genoux).
  • Elle diminue le risque de reprise de poids après un régime.
  • Elle permet aussi de limiter la perte de masse musculaire qui accompagne l’amaigrissement rapide après la chirurgie bariatrique.

Si les patients souffrant d’obésité sont informés de la nécessité de faire de l’activité physique, ils rencontrent souvent des difficultés pour la mettre en place, du fait de la gêne physique (essoufflement, douleurs, transpiration) et psychique (image de soi, discrimination), mais aussi de la difficulté d’accès aux équipements sportifs en région parisienne.

Des éducateurs sportifs ont été recrutés à Louis Mourier, via l’association Siel Bleu, pour aider les patients à mettre en place une activité physique. Leur intervention comporte des séances de sensibilisation à l’activité physique, comprenant une information sur les bénéfices de l’activité physique, et des conseils adaptés aux capacités physiques de chacun. Cette séance débouche sur un contrat d’activité physique personnalisé, puis une séance d’évaluation est réalisée 3 mois plus tard pour voir si le patient a réussi à atteindre ses objectifs et quelles sont les difficultés rencontrées.

Des séances régulières d’activité physique adaptée à l’obésité ont également été mises en place à Louis Mourier : 3 fois par semaine, pour les patients qui n’ont pas de possibilité d’en pratiquer à l’extérieur (peur de la discrimination, précarité sociale, handicap,..) par groupe de 10 patients environ.

  • Le type d’activité physique mise en place doit tenir compte de l’activité de base du sujet, des handicaps ou barrières (accessibilités aux équipements, image de soi…).
  • Il n’y a pas de contre-indication à augmenter son activité physique qui peut simplement consister à être plus actif dans sa vie courante.
  • Mais le niveau et le type d’activité doit être adapté à l’état de santé de patient.

 L’équipe soignante donne au patient des conseils adaptés, apporte des solutions en cas de difficultés, encadre et soutient les patients dans leurs activités.

L’éducation thérapeutique permet d’aider le patient à modifier son comportement


L’objectif du programme d’éducation est tout d’abord de faire acquérir au patient souffrant d’obésité les compétences nécessaires pour modifier son mode de vie et son mode alimentaire afin de l’aider à perdre du poids et à prévenir les complications de l’obésité. Il vise également à aider le patient à vivre le mieux possible avec son obésité, tant sur le plan somatique que psychologique, et à améliorer sa qualité de vie.

A l’inverse des « régimes minceur », ce programme vise à faire acquérir au patient des comportements bénéfiques de façon durable qui lui permettront de stabiliser son poids à long terme et d’améliorer son état de santé, sans vivre de restriction à la fois délétère pour la santé (perte de masse maigre) et pour l’estime de soi (situation d’échec), génératrice de troubles du comportement alimentaire et finalement de rebond pondéral.

Le programme d’éducation thérapeutique s’organise en un cycle comportant un diagnostic éducatif initial,  suivi d’un programme personnalisé négocié avec le patient afin d’établir une alliance thérapeutique, comprenant des séances individuelles pluridisciplinaires (médicales, diététiques et psychologiques) et des séances de groupe (ateliers d’éducation physique, diététiques, groupes de parole). Une évaluation et une synthèse en réunion de concertation pluridisciplinaire est effectuée après 6 mois de suivi puis tous les 6 mois.

 Consultez la fiche explicative du programme