Les hommes et les femmes sont-ils égaux devant le risque cardiovasculaire lié au tabagisme?

Dans un article de Daniel Thomas dans « Le Courrier des addictions »  (janvier – février – mars 2017) il est rappelé qu’à « tabagisme équivalent, les femmes ont un risque de maladie coronaire supérieur de 25 % à celui qu’encourent les hommes » et que le tabagisme féminin a été en augmentation depuis 30 ans en France. De 44% de fumeuses en 1980 en France la proportion est passée à 84 % de fumeuses en 2012.

Une augmentation des infarctus du myocarde, des AVC (accidents vasculaires cérébraux) ischémiques est constatée.

L’association avec d’autres facteurs de risque vasculaires (comme la contraception hormonale, l’HTA, une dyslipimédie etc) augmente le risque.

Toute fois la consommation de  tabac a tendance à diminuer chez les plus jeunes, d’où la nécessité de continuer, voire d’accroître le travail de prévention.

Rappelons que quelque soit le moment ou l’âge il y a toujours un bénéfice à arrêter le tabac

Référence Le Courrier des addictions »  (janvier – février – mars 2017)